Le Marcel Le Bihan A 759
Récupéré après la capitulation par les Américains puis cédé à la Marine nationale à titre de réparation. Le Marcel Le Bihan est, avec le Commandant Robert Giraud et le Paul Goffeny, un Ex tender d'aviation allemand.  
Mis en service en 1937 dans la Marine allemande après avoir été construit au chantier Lübecker Fleudewerke (Allemagne) sous le nom de Greif.
 
Caractéristiques :
Dimentions
Déplacement : 800 t (1250 pc)
Longueur72
Largeur: 10,60 m
Tirant d'eau : 3,20 m
Équipage
Equipage : 3 officiers + 47 hommes
Motorisation :
2 Diesels GMC 16 cylindres
2 propulseurs Voith-Schneider 2800 cv 2059 kW
Vitesse : 13 nds
Distance franchissable : 2500/13
1 grue de 13 t
Armement :
4/20 AA (II x 2)  
 
Saisi par les États Unis à la fin de la guerre, le Greif est transféré à la Marine française en 1947, et prend le nom de Marcel Le Bihan. A partir de 1951, il participe à de multiples opérations en Indochine (Bâtiment-base de Dinassaut et d'hydravions amphibie, Transport de commandos, bâtiment de commandement...). Il quitte Saïgon le 29 octobre 1952 pour rentrer en France.
 
Reclassé gabare en novembre 1959, il est affecté en 1961 au groupe des bathyscaphes. Il participe ainsi aux différentes expérimentations de l'Archimède, servant de bâtiment-base. Plongées dans la fosse des Kouriles au Japon en 1962-1963. Campagne de plongée de l'Archimède à Ponta Delgado (Île de San Miguel) entre le 17 juin et le 6 septembre 1969. En 1975, il est affecté au GISMER.
 
Après le retrait du service actif du ravitailleur de sous-marin Gustave Zédé, l'état-major souhaitant que le nom du brillant inventeur soit encore porté, le Marcel Le Bihan est rebaptisé Gustave Zédé le 1er janvier 1978.
Le 13 octobre 1981, après refonte, il devient bâtiment d'intervention sous la mer, capable de mettre en œuvre le sous marin d'intervention Licorne. Sa grue de 13t a été débarquée et remplacée par un portique de mise à l'eau.
 
Condamné le 8 septembre 1986 (n°Q 649), la coque de ce Gustave Zédé est coulée le 22 juin 1990 en remorque de l'Ailette.